Major League Soccer: Première victoire de Thierry Henry avec son nouveau club l’Impact Montreal

Major League Soccer: Première victoire de Thierry Henry avec son nouveau club l’Impact Montreal

Rédigé le 01/03/2020
Eline Ulysse

© Impact  Montreal Twitter

Première réussie pour Thierry Henry. Pour l’ouverture de la saison 2020 de Major League Soccer ce samedi, l’Impact de Montréal a obtenu devant son public une victoire renversante 2-1 contre New England. L’ancien coach français de l’AS Monaco a ainsi acté son grand retour dans ce championnat nord-américain, qu’il connaît bien pour y avoir évolué en tant qu’attaquant de 2010 à 2014 aux New York Red Bulls.

Trois jours après une qualification obtenue de haute lutte pour les quarts de finale de la Ligue des champions Concacaf, aux dépens du club costaricien Deportivo Saprissa (0-0, 2-2 à l’aller), l’Impact a encore trouvé les ressources nécessaires pour décrocher sa toute première victoire de la saison. L’attaquant argentin Maximiliano Urruti a inscrit le (joli) but de la victoire à la 80e minute, après avoir été à l’origine de l’égalisation de l’ailier hondurien Romell Quioto à la 37e. Teal Bunbury avait ouvert le score pour New England à la 13e minute.

Forcé de rapidement courir après le score, l’Impact, qui avait surtout évolué en contre lors de ses deux premières sorties face à Saprissa, a réussi à prendre le contrôle du ballon et du match. Mais il s’en est fallu d’un but refusé après intervention de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) et d’un tir adverse repoussé par un poteau, pour que le résultat final soit moins heureux.

Le prochain rendez-vous de Thierry Henry et de son groupe aura lieu le 7 mars à Dallas pour la deuxième journée de MLS, avant leur quart de finale aller continental, prévu le 10 mars à domicile contre un autre représentant du Costa Rica, Olimpia. Deux rendez-vous qui permettront de mieux juger le début de saison de l’ancien attaquant des Bleus, qui tente de se relancer dans son rôle d’entraîneur, après une première expérience en forme d’échec à Monaco où il n’est resté que trois mois en poste entre fin 2018 et début 2019.

Avec AFP