Les médias océaniens demandent « un fonds de soutien régional à la création audiovisuelle et numérique »

Les médias océaniens demandent « un fonds de soutien régional à la création audiovisuelle et numérique »

Rédigé le 12/02/2020
J.-T

©FIFO

Réunis à l’occasion du 14ème colloque des télévisions océaniennes organisé dans le cadre du Festival international du Film documentaire océanien (FIFO), les médias de la région Pacifique ont lancé un « appel solennel » pour la création d’un fond de soutien à l’audiovisuel. 

Qu’ils viennent de Polynésie, de Nouvelle-Calédonie, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, de Wallis et Futuna, du Vanuatu, des Samoa ou des îles Cook, les médias océaniens sont unanimes dans leur appel solennel. Ils demandent « la mise en place d’un fonds de soutien régional à la création audiovisuelle et numérique ». « Une demande faite face aux risques de confiscation du patrimoine audiovisuel, à la disparition des langues, à la dilution des identités et des valeurs ou encore à la difficulté de diffusion et de partage des productions », indique la lettre des médias relayée par Radio 1 Tahiti.

Ce fonds a notamment pour but de permettre aux Océaniens de « raconter leurs histoires et leurs cultures, de créer et garder les talents, de multiplier les opportunités de création de contenus et d’accentuer la visibilité régionales et internationales des œuvres océaniennes ». Un vœu qui fait écho aux propos du réalisateur Taiki Waititi (« Jojo Rabbit »), premier maori oscarisé, qui a déclaré en recevant sa statuette dimanche soir à Los Angeles : « Je dédie ce prix à tous les enfants autochtones du monde qui veulent faire de l’art, de la danse et écrire des histoires, nous sommes les conteurs originaux et nous pouvons aussi le faire, ici ». Des déclarations « extrêmement pertinentes dans notre contexte et pour tous les porteurs d’histoires océaniens » a salué l’AFIFO, association qui organise le Festival international du documentaire océanien.

En attendant, l’appel des médias océaniens a été transmis aux Chefs de gouvernement des pays du Pacifique et au Forum des îles du Pacifique.