Santé en Nouvelle-Calédonie : Le gouvernement se penche sur le plan de redressement du RUAMM

Santé en Nouvelle-Calédonie : Le gouvernement se penche sur le plan de redressement du RUAMM

Rédigé le 11/02/2020
J.-T

Le gouvernement calédonien se penche actuellement sur une première partie du plan de redressement du Régime unifié d’Assurance maladie maternité (RUAMM), dont la dette globale s’élève à 33 milliards XPF (soit 276,54 millions d’euros). 

Le gouvernement calédonien souhaite en premier lieu économiser 2 milliards XPF sur les dépenses de santé chaque année pour réduire la dette structurelle du système, explique Caledonia.nc. On évoque notamment une baisse de 3% du budget de fonctionnement des Hôpitaux publics, une participation des personnels de santé et une baisse de la grille tarifaire du centre de radiothérapie. Côtés patients, ces économies devraient passer par l’extension du ticket modérateur à tous, le déremboursement de certains médicaments et la prise en charge des transports en ambulance uniquement pour personnes dépendantes.

Il restera toutefois 8 milliards XPF à trouver pour rembourser la totalité de la dette annuelle du RUAMM. « Il y aura besoin de recettes nouvelles », estime Thierry Santa, président du gouvernement calédonien. « Dès la semaine prochaine, le gouvernement va se pencher sur la taxe comportementale sucre qui est un complément financier au dispositif de la santé et un financement ». Pour 2021, l’exécutif calédonien va se pencher sur la gouvernance des hôpitaux publics pour réduire les dépenses de santé. En attendant, des projets de lois de pays et délibérations doivent être déposés au Congrès de la Nouvelle-Calédonie.