Covid-19 : Les nouvelles mesures et annonces de la Nouvelle-Calédonie

Covid-19 : Les nouvelles mesures et annonces de la Nouvelle-Calédonie

Rédigé le 19/03/2020
Eline Ulysse

© Haut-Comissariat de la Nouvelle-Calédonie

Après deux cas positifs détectés mercredi 18 mars, un point presse a été tenu par Thierry Santa, le président du Gouvernement et Laurent Prévost, le Haut-commissaire. De nouvelles mesures sanitaires sont demandées aux Calédoniens.

C’est au civisme et la prise de responsabilité que Thierry Santa a fait appel lors du dernier point presse organisé au lendemain de deux cas positifs au covid-19, un couple venu en en lune de miel sur le territoire. « Ce sont les Calédoniens eux-mêmes qui combattront le Covid -19 », a précisé Thierry Santa avant de rappeler qu’il s’agit d’un défi collectif et individuel. La stratégie demandée par le Président est claire : limiter les contacts entre les personnes et donc les déplacements. Les Calédoniens et les calédoniennes vont devoir « changer radicalement leurs habitudes ». Parmi les mesures barrière phares : se laver les mains avec du savon et utiliser régulièrement du gel hydroalcoolique.

Lors de ce point presse, le gouvernement a annoncé les nouvelles mesures sanitaires complémentaires afin de protéger la population calédonienne.

Les rassemblements interdits

Dès jeudi 19 mars à 18h, et pendant au moins 14 jours, tout rassemblement de plus de 20 personnes est proscrit. Les manifestations d’ordres sportifs, culturels, religieux et coutumiers sont annulées.

Les établissements scolaires et de loisirs fermés

L’ensemble des établissements scolaires et les centres de formation seront fermés à partir de ce jeudi 19 mars à 18h. Même chose pour les établissements de loisirs (cinémas, casinos, bingos, restaurants, bars, nakamals). Si les internats fermeront vendredi 20 mars au soir, les étudiants internes peuvent rester dans leur chambre tout en respectant les mesures de confinement. Les crèches fermeront à partir de vendredi 20 mars.

Les transports collectifs suspendus

Tous les transports collectifs de personnes, aériens et maritimes, seront suspendus en provenance et à destination des îles Loyauté à partir de samedi soir, minuit. Le réseau de cars interurbains RAI sera également interrompu à compter de samedi 21 mars, minuit.

Les mesures de restriction pour les voyageurs

Les étrangers sont interdits d’accès au territoire. Tout arrivant potentiel en Calédonie sera placé en quatorzaine stricte au Cise de Koutio ou au sein des établissements hôteliers réquisitionnés pour l’occasion. Les passagers désirant embarquer vers la Nouvelle-Calédonie devront présenter un certificat médical de moins de trois jours attestant de leur bonne santé.

Les Calédoniens actuellement hors territoire sont priés de rester confinés là où ils sont. S’ils sont obligés de rentrer, ils sont invités à anticiper leur retour d’ici mardi au plus tard, dernier jour de maintien des liaisons aériennes internationales.

Les passagers arrivés sur le territoire depuis mardi 17 mars doivent rester à leur domicile dès leur arrivée (mesure d’auto-confinement). Il est important qu’ils suivent ce confinement durant quatorze jours.

Une continuité territoriale sera assurée pour le frêt, les évacuations sanitaires et les déplacements pour raisons impérieuses (familiales ou professionnelles). Dès lundi, le programme de vols en provenance et à destination de l’Hexagone sera fortement réduit. Enfin, les vols vers Wallis-et-Futuna sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Une ultime liaison sera assurée samedi avec la Polynésie-française.

Soutenir les entreprises

Les entreprises sont invitées à favoriser le télétravail, lorsque cela est possible. Afin de soutenir les commerces fermés, un guichet interprovincial va être mis en place dès lundi 23 mars. La Nouvelle-Calédonie va demander officiellement à l’Etat français de bénéficier du dispositif national de soutien.

Pas de risque de pénurie alimentaire

Les magasins d’alimentation restent ouverts. Seules les activités de livraison et de vente à emporter seront maintenues. Aucun risque de pénurie n’est annoncé, à condition que la population se cantonne à une consommation normale. A noter que depuis le 18 mars, le gouvernement a demandé aux distributeurs de limiter la vente par passage en caisse à 2 kg de pâtes, 2 kg de riz, 1 kg de farine et 12 rouleaux ou un paquet de papier toilette, 6 litres de lait. Une liste susceptible d’évoluer.

Des mesures pour le personnel de santé

Les soignants doivent pouvoir continuer à exercer. Pour les aider dans leurs missions, un service de garde d’enfants sera mis en place spécialement à leur intention.

Les services de garde à domicile sont maintenus.

Numéros utiles : en cas de symptômes : composez le 15

Questions diverses au Numéro vert : 05 02 02 (8 h – 16 h 30 jours ouvrables)

Questions relatives aux déplacements internationaux : 26 63 26 (6 h – 18 h)

 Par Amélie Rigollet