Grève dans l’éducation en Guadeloupe: Le Ministre de l’Education nationale Jean-michel Blanquer suspend les mesures de suppression de postes

Grève dans l’éducation en Guadeloupe: Le Ministre de l’Education nationale Jean-michel Blanquer suspend les mesures de suppression de postes

Rédigé le 06/02/2020
Eline Ulysse

Les syndicats de l’Education mènent depuis 4 semaines des actions de blocages pour protester contre la suppression des postes et la réforme des retraites© SNEP-FSU Guadeloupe

Après avoir reçu les parlementaires de Guadeloupe concernant la situation de l’Education dans le département, le Ministre de l’Éducation nationale a annoncé la mise en place d’une mission d’inspection générale sur les conditions de la préparation de la rentrée scolaire 2020, fait savoir un communiqué commun des quatre députés de Guadeloupe ( Justine Bénin, Hélène Vainqueur-Christophe, Max Mathiasin et Olivier Serva).

Depuis le début de l’année, une majorité des établissements sont bloqués en raison d’une forte mobilisation des professeurs. Ces derniers protestent contre la réforme des retraites mais aussi dénoncent la réforme du bac et la suppression des 72 postes à la rentrée prochaine. Face à cette situation, les parlementaires guadeloupéens  se sont entretenus avec le Ministre de l’Education nationale et ont demandé la mise en place d’un moratoire sur la suppression des postes d’enseignants dans le département.

Une demande qui a été acceptée par le Ministre de l’Education nationale. Dans un communiqué commun, les parlementaires indiquent que « le Ministre de l’Education nationale s’est engagé à diligenter une mission d’inspection générale afin d’examiner les conditions de la préparation de la rentrée scolaire 2020 au regard des besoins de l’académie ». La mise en place de cette mission d’inspection entraîne de surcroît la suspension des mesures de suppression de postes pour la rentrée 2020. Jean-Michel Blanquer s’est aussi engagé à se rendre en Guadeloupe « pour faire le point sur ces différents engagements».

Interrogé par la Sénatrice Victoire Jasmin lors de la séance de questions au gouvernement, Jean-Michel Blanquer a indiqué que le taux d’encadrement pour la rentrée prochaine sera amélioré». « Il y a un oeil très favorable de ma part sur les sujets du taux d’encadrement en Guadeloupe mais il y a d’autres sujets qualitatifs que nous allez aborder. C’est ensemble que nous pouvons faire que la situation redevienne normale en Guadeloupe, dans l’intérêt de tous les élèves»

De son côté, la Délégation Outre-mer de l’Assemblée Nationale a également annoncé le lancement d’une mission parlementaire chargée d’évaluer l’état du système éducatif en Guadeloupe.