Biodiversité: Un consortium créé pour pérenniser la plateforme collaborative Pl@ntnet

Biodiversité: Un consortium créé pour pérenniser la plateforme collaborative Pl@ntnet

Rédigé le 02/03/2020
Eline Ulysse

Dix ans après la création de Pl@ntnet, une plateforme collaborative d’identification des plantes, les centres de recherches (Cirad, INRAE, Inria, et IRD) à l’origine du projet, se sont constitués en un consortium pour pérenniser la plateforme collaborative, a annoncé le Cirad dans un communiqué.

Ce consortium sera géré par le centre de recherche Inria, et auquel Agropolis fondation est également associé. Cette nouvelle structure de Pl@ntnet s’ouvre à de nouveaux adhérents, comme les structures à vocation scientifique, éducative, associative ou industrielle. « Plusieurs modes d’adhésion sont possibles, avec une implication variable en fonction du montant des cotisations annuelles choisies. Les nouveaux adhérents pourront ainsi participer à la gouvernance de Pl@ntNet, contribuer à la définition de ses priorités de développement, et ainsi devenir un acteur de référence de la caractérisation de la biodiversité végétale», précise le communiqué.

Pour rappel, la plateforme Pl@ntnet a pour objectif de faciliter l’agrégation, l’échange et l’accès à l’information botanique, elle s’appuie sur les technologies les plus récentes d’apprentissage par ordinateur. Aujourd’hui elle compte plusieurs millions de personnes à travers le monde, professionnels comme amateurs, dans un très grand nombre de domaines (recherche, éducation, agronomie, éco-tourisme, commerce, etc.). L’ensemble des millions de données récoltées par ses utilisateurs et l’analyse de ces dernières ont permis d’améliorer la connaissance du monde végétal et contribue à préserver l’agro-biodiversité.