Nouvelle mission pour le Marion Dufresne dans l’océan Austral

Nouvelle mission pour le Marion Dufresne dans l’océan Austral

Rédigé le 15/02/2020
Eline Ulysse

©DR

Depuis le 9 février, le navire Marion Dufresne de la Flotte océanographique française effectue une mission au large de l’Afrique du Sud pour étudier et comprendre l’histoire climatique de l’océan Austral.

Avec une trentraine scientifiques de 11 nationalité différentes, le Marion Dufresne a mis le cap sur sur les quarantièmes hurlants et cinquantièmes rugissants au large de l’Afrique du Sud. Jusqu’à 1 mars, cette mission répondant au nom de code ACCLIMATE 2, a pour objectif de comprendre l’évolution du climat de l’océan Austral des 500 000 dernières années.

Lors de la première mission éponyme, l’analyse des sédiments marins prélevés en 2016 ont montré des variations rapides de la circulation océanique et du climat. Pour l’Ifremer, cette campagne de prélèvement de sédiments permettra de« comprendre à quoi sont dues ces variations rapides d’échelle millénaire du climat et d’améliorer les modèles climatiques et de mieux anticiper les réponses du climat aux émissions massives de gaz à effet de serre».

Lors de la campagne ACCLIMATE 2, les scientifiques prélèveront des carottes longues de 40 à 70 mètres à des profondeurs de 1000 à 4600 m. De ces sédiments extraits, les scientifiques étudieront la taille des grains, la composition des éléments chimiques, les microfossiles. Toutes ces informations les renseigneront sur la provenance des masses d’eau qui ont parcouru la zone, sur les vitesses des courants de fond à différentes époques et sur l’évolution de la température des eaux de surface et de fond.