4ème Colloque national des aires marines protégées : Quel bilan en tirer dix ans après leur création ?

4ème Colloque national des aires marines protégées : Quel bilan en tirer dix ans après leur création ?

Rédigé le 08/10/2019
J.-T

Le sanctuaire des mammifères marins d’Agoa en Guadeloupe ©Laurent Bouveret / OMMAG

Le prochain colloque national des aires marines organisé par l’Agence française pour la biodiversité et le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) aura lieu du 22 au 24 octobre 2019, à Biarritz. Les Outre-mer seront naturellement au programme de ce colloque. 

« Quel bilan peut-on tirer après dix années de création et de gestion des aires marines protégées dans les eaux françaises ? Quelles perspectives d’avenir s’offrent à nous pour mieux protéger nos océans, endiguer la perte de biodiversité́ et permettre le développement d’activités durables ? », telles sont les interrogations qui seront abordées lors de ce 4ème colloque national des aires marines protégées.

Placé sous l’égide du Ministère de la Transition écologique et solidaire, ce colloque invite les 500 acteurs de la mer concernés (services de l’État, gestionnaires d’aires marines protégées, représentants socioprofessionnels et associatifs, scientifiques et experts, élus…) à contribuer à l’élaboration d’une nouvelle politique nationale. Objectif : lancer collectivement la rédaction de la nouvelle stratégie française de création d’aires marines protégées pour la période 2020-2030.

Une conférence sera exclusivement dédiée aux Outre-mer, le mercredi 23 octobre, de 14h à 16h. Dans la même journée, l’inscription au patrimoine mondial des TAAF sera également abordée de 19h à 20h. En outre, plusieurs acteurs du domaine dans les Outre-mer sont attendus lors de ce colloque : Thierry Canteri, Directeur des affaires maritimes en Nouvelle-Calédonie qui interviendra sur le Parc naturel de la Mer de Corail, Mouna Chambon, pour la Collectivité des TAAF, Céline Martini, pour l’AMP du Grand Nouméa, ou encore Artigas Hatitio, de l’association Rahui Nui no Tuhaa Pae qui parlera du projet d’Aire marine protégée aux îles Australes (Polynésie française).