Coronavirus : En Nouvelle-Calédonie, un cas suspect placé à l’isolement au Médipôle de Koutio

Coronavirus : En Nouvelle-Calédonie, un cas suspect placé à l’isolement au Médipôle de Koutio

Rédigé le 07/02/2020
J.-T

©EyeFly / Aéroport de La Tontouta

Les équipes de la Direction des Affaires sociales et sanitaires (DASS) de la Nouvelle-Calédonie ont identifié un cas suspect de coronavirus, ce jeudi soir. Il s’agit d’une passagère d’un vol Aircalin en provenance de Tokyo.

Selon RRB, la passagère présentait les symptômes jeudi soir à son retour de Tokyo. Le 28 janvier dernier, les contrôles sanitaires ont été renforcés à l’aéroport international de la Tontouta. Des contrôles qui permettent notamment de mesurer la température des passagers. Ces contrôles s’avèrent surtout efficaces si les symptômes, dont une forte fièvre, se manifestent déjà.

C’était le cas de la passagère, résidente de Nouvelle-Calédonie et qui revenait d’un voyage en Chine. Un premier test de dépistage a été effectué mais il s’avère négatif, il faudra attendre un second test prévu lundi pour confirmer ou pas ce qui pourrait être le premier cas de coronavirus en Nouvelle-Calédonie et en Outre-mer.

En attendant, la passagère a été placée à l’isolement au Médipôle de Koutio, où un espace a été spécialement aménagé depuis le début de l’épidémie. « Dans le même temps, 14 passagers dont un personnel navigant susceptibles d’avoir été en contact avec cette personne ont été identifiés et mis en quarantaine à leur domicile par la DASS », ajoute RRB.

Si le test de la passagère s’avère négatif, ces 14 personnes pourront être libérées de leur quarantaine. En revanche s’il est positif, elles resteront en quarantaine 14 jours, temps d’incubation du virus 2019-nCoV. La semaine dernière, deux paquebots de la compagnie Carnival en provenance de Sydney ont été interdits à d’accoster et de débarquer sur l’île de Maré, dans l’archipel des Loyauté.