Le député de Wallis et Futuna Sylvain Brial en coma artificiel après un AVC

Le député de Wallis et Futuna Sylvain Brial en coma artificiel après un AVC

Rédigé le 02/10/2019
J.-T

©SIPA

Le député de Wallis et Futuna, Sylvain Brial, a été placé en coma artificiel au CHU de Poitiers après une hémorragie cérébrale en septembre, a indiqué mardi son entourage.

Âgé de 55 ans, Sylvain Brial a fait un malaise le 20 septembre dernier à La Rochelle lors d’un déplacement de son groupe parlementaire. « Il se trouve à l’hôpital de Poitiers où il a été évacué par hélicoptère le jour où il a fait cet AVC (Accident vasculaire cérébral, ndlr) pendant une réunion. Depuis, les médecins l’ont placé en coma artificiel dans l’attente d’une éventuelle opération », a déclaré Mikaele Kulimoetoke, qui siège dans le même groupe que Sylvain Brial à l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna.

Membre d’une famille très impliquée dans la vie politique de ce petit archipel polynésien, Sylvain Brial a été élu au Palais Bourbon en avril 2018, lors d’élections législatives partielles. Son oncle, Benjamin Brial (député de 1967 à 1988), était un fidèle soutien et ami de Jacques Chirac. Relayant des informations transmises par un de ses collaborateurs parlementaires, Wallis et Futua 1ère a de son côté rapporté que « Sylvain Brial est dans une situation difficile, mais stable ».

A l’assemblée nationale, le député de Wallis et Futuna siège dans le groupe « Libertés et Territoires », qui regroupe des députés de gauche, du centre gauche et du centre droit, notamment des personnalités du Mouvement radical, social et libéral, ainsi que des élus nationalistes corses. Sylvain Brial est également membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées.

Avec AFP.