Covid-19 : Interdiction des vols Outre-mer – Hexagone à partir de lundi

Covid-19 : Interdiction des vols Outre-mer – Hexagone à partir de lundi

Rédigé le 22/03/2020
J.-T

©SAGPC

Les vols entre l’Hexagone et les DROM-COM hors Pacifique (Martinique, Mayotte, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Saint Martin et Saint-Barthélemy) seront interdits à partir de lundi minuit et jusqu’au 15 avril, selon un arrêté publié dimanche au Journal Officiel.

Les déplacements entre ces îles est également interdit sauf dérogation pour des motifs « impérieux d’ordre personnel ou familial », de « santé relevant de l’urgence » ou « professionnel ne pouvant être différé ».

Une dérogation qui permet notamment aux touristes en vacances en Outre-mer de retourner dans l’Hexagone ou dans leur pays d’origine, et aux résidents ultramarins en déplacements dans l’Hexagone de regagner leur territoire, s’ils n’ont pas de solution d’hébergement. En outre, les compagnies ultramarines resteront mobilisées pour maintenir une continuité entre l’Hexagone et les Outre-mer.

« La situation sanitaire propre à l’insularité, à l’isolement et à l’éloignement des territoires ultra-marins du reste du territoire national, caractérisés par les difficultés majeures auxquelles ces territoires seraient confrontés en cas de propagation massive due à des cas d’importation du virus par voie aérienne » justifie ces mesures déjà annoncées la semaine dernière par les préfectures de ces territoires, selon l’arrêté.

Les personnes qui souhaitent bénéficier de l’une des exceptions mentionnées doivent présenter au transporteur aérien lors de leur embarquement les documents justifiant du motif et une déclaration sur l’honneur, précise l’arrêté.

Concernant le Pacifique, la compagnie Air Tahiti Nui, seule à maintenir une liaison entre la Polynésie et l’Hexagone, va suspendre tous ses vols commerciaux à partir de ce samedi 28 mars, avec une dernière rotation entre Roissy-CDG et Tahiti-Faa’a. L’ensemble des compagnies desservant la Collectivité vont effectuer leurs derniers vols durant les jours qui viennent. En Nouvelle-Calédonie, le gouvernement local a demandé à la compagnie Aircalin d’arrêter tous ses vols commerciaux ce vendredi 20 mars.

Avec AFP.