Municipales 2020 : À La Réunion, une ancienne « gilets jaunes » candidate à Saint-Denis

Municipales 2020 : À La Réunion, une ancienne « gilets jaunes » candidate à Saint-Denis

Rédigé le 09/02/2020
J.-T

Magaly Onesio Bassonville, une ancienne « gilets jaunes » de La Réunion, sera tête de liste d’ « Aster Lo Pep » (Maintenant le peuple) dans la capitale Saint-Denis pour les municipales 2020. 

Active de la première heure, Magaly Onesio Bassonville participe à la construction d’un collectif politique en Juillet 2019 « Aster Lo Pep ». En novembre 2019 par élection démocratique inter au collectif elle se voit confier, la mission de coordonner cette liste sur la capitale. « Je reste humble », déclare-t-elle, « je ne suis pas la légitime héritière du mouvement, je prends simplement mes responsabilités en fonction de mes compétences et je marque notre présence de citoyens aussi au niveau politique ».

IMG_4391

Issue de la vie associative, la candidate veut lutter contre la vie chère et la corruption, et innover pour la transparence et pour le pouvoir au peuple (RIC). Âgée de 43 ans « s’inscrit dans la lignée des femmes qui prennent leur place et continuent le combat « Nou tienbo nou larg pa » dans ce système non égalitaire », nous explique-t-on. « Elle et son équipe compte bien créer la surprise Aster Lo Pep sera donc en lice sur le chef-lieu de l’île de la Réunion, la plus grande capitale des Outre-mer ».

À Saint-Denis, Magaly Onesio Bassonville fera face entre autre à des poids lourds de la politique réunionnaise : l’ancienne ministre des Outre-mer et députée socialiste Éricka Bareigts, la sénatrice centriste Nassimah Dindar et le président de la Région Didier Robert. Magaly Onesio Bassonville a reçu le soutien non négligeable du député européen Younou Omarjee (LFI). « Je serai à Saint-Denis à la fin du mois de fevrier pour apporter mon soutien à cette belle liste citoyenne », a-t-il déclaré dans une publication Facebook, déplorant au passage que la liste n’ait pas été invitée dans un débat télévisé.