Desserte aérienne: L’Aéroport de Martinique Aimé Césaire affiche une croissance de +5,44% en janvier 2019

Desserte aérienne: L’Aéroport de Martinique Aimé Césaire affiche une croissance de +5,44% en janvier 2019

Rédigé le 14/03/2019
Eline Ulysse

2019 a bien débuté pour l’aéroport de Martinique Aimé Césaire. Durant le mois de janvier, la société aéroportuaire a enregistré avec une hausse de 5,44% par rapport à la même période en 2018.

Cette croissance du trafic aérien est portée par le trafic international et et atteint une hausse de 40,54%par rapport à la même période en 2017 avec 34.814 passagers transportés.  » Le segment Autres Aéroports, incluant notamment les destinations d’Amérique du Nord, affiche une belle croissance de 69,16% notamment grâce à l’augmentation des fréquences et de l’offre des dessertes vers les Etats-Unis et la Canada principalement. » précise le communiqué de l’aéroport. Avec 170 712 passagers transportés en janvier, le trafic national de l’aéroport martiniquais enregistre une croissance de 1,49%.

Concernant le trafic régional, le segment est contrasté. En effet, le trafic vers la Guyane poursuit sa croissance avec 27,4% grâce à la compagnie aérienne low cost Norwegian qui dessert la destination depuis le 31 octobre dernier. En revanche, la Guadeloupe accuse une baisse de -6,58%« probablement dû aux tarifs compétitifs proposés par les opérateurs maritimes sur la destination, qui représentent une concurrence non négligeable pour les compagnies aériennes qui desservent l’île sœur.

La croisière tête de ligne, dont la saison a débuté en Décembre 2018, renforce positivement le taux de trafic et impacte notamment les segments Amérique du Sud (+7,12%) et Europe (+4,73%). Malgré la reprise de l’activité touristique dans les îles du Nord, le segment Caraïbe Internationale reste encore « quelque peu impacté par la hausse des tarifs proposés sur les destinations de la zone » et présente une baisse de -4,71%.

Enfin, le segment Fret augmente de 13% dans l’aéroport de Fort de France en janvier, tandis que le segment Poste diminue de -2,1% sur le même mois.