Tourisme en Outre-mer : Vers une réforme du cluster tourisme Outre-mer avec un conseil Conseil stratégique du tourisme renforcé

Tourisme en Outre-mer : Vers une réforme du cluster tourisme Outre-mer avec un conseil Conseil stratégique du tourisme renforcé

Rédigé le 04/10/2019
Eline Ulysse

© Outremers360

Lors des 4èmes rencontres nationales du Tourisme Outre-mer, le Ministère des Outre-mer a annoncé sa volonté de donner un nouveau souffle au cluster tourisme outre-mer.

« Le cluster reste encore très confidentiel. C’est un outil de développement encore perfectible» a déclaré dans son discours d’ouverture Emmanuel Berthier, le directeur général des Outre-mer. Pour cela, le ministère propose une refonte du cluster tourisme. Ce dernier sera composé d’un conseil stratégique qui doit assurer un pilotage national de la politique du tourisme commune aux outre-mer.

Le ministère propose que ce comité soit composé de trois collèges. D’abord un collège institutionnel réunissant le ministère des outre-mer, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères ainsi que la direction générale des entreprises du ministère de l’économie et des finances. Les grands opérateurs de l’Etat pourraient également être présents : Business France, la banque des territoires (CDC), l’agence française de développement (AFD), BpiFrance, et bien entendu Atout France. Le deuxième collège réunira les collectivités locales notamment les représentants des exécutifs régionaux et départementaux ainsi que les représentants des exécutifs des collectivités de l’article 74 de la constitution. Enfin, un troisième collège aura vocation à représenter les professionnels du tourisme (tour opérateurs, compagnies aériennes, hôteliers, fédérations professionnelles, etc.).

Pour accompagner sa réforme, la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin a annoncé une enveloppe supplémentaire de 100 000 euros dans le budget initial du Cluster de 100 000 euros. Elle sera versée à Atout France, afin que l’Etat, les collectivités et les professionnels du secteur disposent d’un instrument de gouvernance entièrement dédié à l’intelligence économique du tourisme.

Cette réorganisation du cluster permettra de disposer d’une information de qualité, via des remontées de chiffres et des opérations de veille, afin d’orienter de meilleure manière notre stratégie pour le rayonnement du tourisme en outre-mer et d’intégrer de nouveaux marchés, notamment afin d’attirer la clientèle des bassins régionaux des territoires ultramarins.

Le Cluster devient ainsi le véritable pivot de notre stratégie touristique. Il participera pleinement à développer plus encore le tourisme en outre-mer, toujours dans une démarche de développement durable.La nouvelle structure doit être opérationnelle pour début 2020.