Tourisme en Polynésie : Un ancien Novotel renaît sous le nom « Royal Bora Bora »

Tourisme en Polynésie : Un ancien Novotel renaît sous le nom « Royal Bora Bora »

Rédigé le 01/10/2019
J.-T

©Facebook / Royal Bora Bora

Ancien Novotel, fermé en 2012 en raison des dégâts du cyclone Oli puis racheté en 2017 par le groupe Royal Polynesia, l’hôtel Royal Bora Bora a été inauguré ce weekend en présence de la ministre du Tourisme en Polynésie, Nicole Bouteau, et du maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, également président de l’Assemblée territoriale de la Collectivité d’Outre-mer. 

10ème hôtel de l’île, l’établissement dispose d’une capacité de 80 chambres situées côté montagne, la réception, la restauration, salle de banquet, le bar et la piscine se situant côté mer. Classé 3 étoiles, le Royal Bora Bora vient élargir l’offre d’hébergement de l’île dans cette gamme hôtelière. Les travaux ont duré dix mois et le projet a bénéficié du dispositif de défiscalisation locale, précise l’exécutif polynésien.

Le groupe Royal Polynesia dirigé par Christina Auroy-Teihotaata dispose désormais de trois établissements : le Royal Tahitien à Tahiti, le Royal Huahine sur l’île éponyme et celui de Bora Bora qui ouvrira ses portes au public le 1er octobre. La chaine se positionne dans une gamme trois étoiles, avec pour signature une forte identité polynésienne, par la décoration, la mise en valeur des produits locaux sur la carte du restaurant, les soirées dansantes et d’une manière générale la culture polynésienne qui est au cœur des animations des hôtels « Royal ».

Lors de son discours, Christina Auroy-Teihotaata s’est réjouie d’avoir au sein de ses établissements des employés « à 98% polynésiens ». « C’est une ligne de conduite qui me tient à cœur », a-t-elle déclaré. Récemment recrutée, la trentaine d’employés du Royal Bora Bora sont quasiment tous originaires de l’île. Dans son intervention, le maire s’est dit « comblé » car « la démarche entrepreneuriale du groupe, à la fois respectueuse de l’environnement et des valeurs et de la culture polynésiennes, rejoint complètement la stratégie de Bora Bora, qui souhaite asseoir son développement touristique sur la thématique « Art de vivre et Art de recevoir » ».

La ministre du Tourisme quant à elle a félicité et remercié le groupe Royal Polynesia qui investit depuis sa création en 2012 dans le tourisme et dans la réalisation d’hôtels 3 étoiles, venant ainsi poursuivre la diversification de l’offre d’hébergement touristique en Polynésie et augmenter la capacité hôtelière polynésienne.